AccueilMoi-jeAilleurswwwSe culturifier

Strass&ballerines

Keyword - résolution

Fil des billets - Fil des commentaires

08mai

Dans la famille des bonnes résolutions, je voudrais...


On dirait que la trentenaire frangée a encore un peu la tête et le coeur à NYC...

Ce qu'il lui manque ? des choses toutes simples, comme chercher son journal dans un distributeur, acheter son café au starbuck, (presque) faire son jogging à central parc.

Central parc... est d'ailleurs à l'origine d'une de mes nouvelles bonnes résolutions.
En fait les bonnes résolutions, c'est quand même un peu mon dada :-)

Je me revois allongée dans l'herbe de Central Parc avec mon sachet de bagels et de donuts...
Devant moi, la route faisant le tour du parc et des centaines de joggeurs, cyclistes et rollers... et les feux rouges pour réguler tout ça (??!!)...

Et moi qui me sentait toute bête, là, sur ma couverture.

Juste à côté de moi, une coach faisait faire des abdos fessiers à deux canons.

Et puis tout d'un coup surgit ce sentiment d'urgence (ou de culpabilité ?) en moi.
Il fallait que je courre aussi.
Je n'avais pas mes baskets, encore moins de vélo ou de rollers...

Le lendemain, le vélo était loué.
Et dès mon retour en terre alsacienne, j'ai cherché mes baskets pendant 3 heures chaussé mes baskets pour rattraper ma mauvaise conscience !
Bilan : 3 sessions de jogging en une semaine. Puis plus rien cette semaine. Hum...

Mais le week-end de 3 jours me permettra encore de rattraper ça ! Aujourd'hui c'est d'ailleurs la journée des sports et de la santé au Parc de l'Orangerie (à Strasbourg)... Pas d'excuses donc.

Bon week-end !

19janv.

Volonté = 0


Rappelez-vous
, ma résolution n°1 était de continuer à dénigrer Facebook. Assez d'entendre parler de 150 amis sur facebook, de photos à récupérer sur Facebook, blablabla. Et là on peut dire que j'ai fais fort. Oui ça me titillait et ça m'énervait. J'étais la dernière à ne pas y aller. Et puis un matin de cette semaine, ça m'a pris frénétiquement. Voilà j'y suis.

Et le pire c'est que les réactions de mes amis, qui sont sur facebook (je précise), sont : "ha ben, je suis déçu", "pourquoi t'y vas, c'est nul !". Euh... j'ai râté un épisode peut-être ?

Le coefficient de confiance dans mes résolutions est donc quoiqu'il en soit, très faible. Je m'interroge alors sur mes autres "résolutions". Vais-je alors arrêter le shopping et le coca, alors que je décidais de continuer ? Pas bête la fille, qui avait pris pour résolution de ne pas vraiment en prendre. Vous me suivez toujours ?

A priori partir en vacances et positiver, je devrais m'y tenir. Alors si facebook est ma seule entorse de l'année ou presque, je ne m'en sors pas trop mal. Et si je dois positiver, c'est donc étendre et entretenir le réseau social donc facebook y contribue. Voilà donc qui renforce une de mes autres résolutions. Pfiou c'était un peu dur de m'en sortir sur ce coup...

Tu veux bien être mon ami sur facebook ?

31déc.

Plus que quelques heures...


...avant d'annoncer publiquement quelles seront vos bonnes résolutions pour l'année 2009.

En ce qui me concerne, j'abandonne les résolutions liées :
- à la nourriture,
- au sport (1h30 de danse africaine par semaine, c'est déjà honorable) 
- aux hommes.

Impossibles à tenir car totalement indépendantes de ma raison.

Par contre, je vais tenter de :
- continuer à dénigrer facebook et ne pas m'inscrire, même si je suis encerclée de pro-facebook.
- ne voir que des films intelligents continuer à m'abrutir devant des films de filles au ciné. Bon ratio : 1 film de filles / 1 film d'auteur.
- me calmer sur le budget shopping continuer mes scéances de shopping malgré la crise : rien de tel pour le moral.
- boire moins de coca ne pas augmenter ma ration de coca.
- ranger mon armoire, trier mes fringues même pas en rêve.
- faire preuve de bonne volonté ?
- m'accorder des vacances et me vider la tête : avec Rome et New-York prévus au 1er semestre, c'est bien parti.
- positiver, ça ce serait vraiment bien.

Je vous souhaite plein de surprises et une année 2009 pétillante.

30sept.

Les bonnes résolutions de la rentrée





















Il fait beau, on est allongée sur la plage, on regarde discrètement autour de soi et on rêve d'un corps ferme comme la fille d'à côté avec son maillot taille 14 ans, son coca light, sa pomme et son mec.
On cache notre barre chocolatée et notre limonade, et on se dit, en feuilletant son Elle, qu'à la rentrée, c'est décidée, on va s'inscrire au sport.
Et puis la rentrée arrive, et on écume les programmes.

On teste et après c'est trop dur, il faut choisir sans se laisser dissuader par l'entourage entre le cours de djembé (mais tu n'as pas de djembé et puis à quoi ca sert ? en plus c'est pas un sport), le cours de salsa (y a jamais de partenaire masculin, tu vas te retrouver à danser avec une fille), le cours de hip-hop (avec des filles qui ont la moitié de ton âge), le cours de yoga (avec des filles qui ont le double de ton âge), le cours de caf (à mourir d'ennui).

Bon finalement cette année, ce sera danse africaine. Un cours qui me vide des énergies négatives et du stress, qui me renvoie au soleil et au sable, avec les sons du djembé. Bien joué !