AccueilMoi-jeAilleurswwwSe culturifier

Strass&ballerines

19déc.

Des heures d'amusement

Une petite note du dimanche en passant. Car un dimanche en Alsace, au mois de décembre, ça ne coïncide pas seulement avec un shopping de Noël. C'est aussi la période forte du bredele, ce si petit biscuit de Noël alsacien, très fort en calories. Beurre, amandes, et de quoi vous clouer sur la chaise pendant le réveillon.

photomaton bredele

C'est donc en pleine confection de bredele avec mon cobaye de père que j'ai testé la photocabine. Ce logiciel installé sur mon iphone et sur l'ordi, m'a lourdement subjuguée. Installation en 2 minutes, design rétro de photomaton (à la Amélie Poulain), petite musique d'ascenseur, détection de votre webcam, bruit du déclencheur, 4 prises et 30 secondes plus tard, la planche photo est développée en mode "vieillie" !
Partage facile par mail, facebook et twitter, de quoi inonder, agacer tout votre entourage. Un peu comme moi et ma bobine en photocabine...

photocabine.gifwww.laphotocabine.com

06juil.

Pirogues

Parce qu'on a pas le même regard selon que l'on ait les pieds sur terre ou sur l'eau, il faut aller voir l'expo !
L'embarquement vers le Gabon, le Togo, le Bénin et le Sénégal a commencé depuis hier au restaurant l'Assiette du Vin !




02juil.

L'assiette du Vin : divine idylle entre l’assiette, son vin... et la photo !

Repaire de tentations gourmandes


Philippe Roth est un fin entremetteur. Sans esbroufes ni artifices, dans un cadre tamisé, il forme les couples les plus réussis entre mets et vins.
Son jeu de séduction comprend une formule dégustation mariant avec ingéniosité 4 plats à 4 verres de vins, tandis que sa cave à vins se dévoile derrière une baie vitrée.

On s’abandonne alors à la carte évoluant selon les saisons ou le marché et surtout selon l’instinct du chef, tantôt d’humeur St Jacques, tantôt onglet de bœuf. Avec son assiette raffinée et ses vins de propriétaires au verre, cette adresse millésimée strasbourgeoise éveille notre libido gourmande. 



Evasion artistique





Et pour éveiller encore plus nos sens cet été, le restaurant organise avec Julien GERARD, photographe à Strasbourg -et surtout dans le reste du monde !- une exposition photo. L'exposition "PIrogues" se tiendra du lundi 5 juillet jusqu'à fin août. 

De quoi faire le plein de saveurs et de couleurs d'ici mais surtout d'ailleurs. Car si votre assiette et votre vin maîtrisent l'art de la séduction à la française, les photos de Julien GERARD vous amèneront une part de rêve supplémentaire.

Inspiré par les terres et eaux d'Afrique, le photographe vous embarque sur ses PIrogues pour partager toute les beautés dont il est tombé amoureux.


Exposition Pirogues - Julien GERARD Photographe
à l'Assiette du Vin, 5 rue de la Chaîne, 67000 Strasbourg
du 5 juillet à fin août 2010
 

05mai

On sourit sur le podium !

Alors forcément j'ai une tendinite au niveau du genou pour débuter la période estivale.
Oubliée la danse pour quelques semaines, les randonnées roller ou toute folie comme courir pour attraper un tram.
Les Courses de Strasbourg, je n'en parle même pas. Sauf que...

Distribuer des tracts pour donner un coup de pouce, ça je sais faire. Enfin, espérons parce que ma dernière expérience remonte à ma vie étudiante...



Pour les coureurs du dimanche comme moi, comme pour les plus entraînés, la satisfaction d'être arrivé au bout, l'euphorie liée à l'effort, tout ça, il y a de quoi frimer un peu. Et puis garder un souvenir aussi ! Se rappeler qu'on a été un jour sans genouillère par exemple.

Donc pour ces athlètes, les photographes de Smile Podium seront présents sur les Courses de Strasbourg ce dimanche 9 mai et photographieront tous les participants !

Dès le lendemain, toutes les photos seront en ligne sur Smile Podium et disponibles en téléchargement gratuit. Profitez-en pour commenter vos photos ou les partager avec vos amis.



Ce ne sont plus les participants qui payent pour avoir leur photo mais les sponsors... Voici une initiative à l'esprit carrément sport !

Et pour suivre et commenter l'actu de l'équipe de Smile Podium, spécialiste de la photo sportive sponsorisée, incontournable des grands événements, rendez-vous sur leur blog.

N'oubliez pas de sourire pendant la course, podium ou pas !

20oct.

Dog sitter



Je repense aux films "Smoking" et "No Smoking" d'Alain Resnais, ou comment on suivait le destin de personnages selon qu'ils soient non fumeurs (No Smoking) ou fumeurs (Smoking : il y en a qui suivent !).

Je souris (béatement) en mon fort intérieur en imaginant 2 autres films : "With Dog" serait le premier.
"Without Dog", le second (original,non ?).
Car je viens encore de passer un week-end ou le contraste entre la vie "avec chien" et "sans chien" est saisissant.


Gentille nounou en CDD d'un bébé bouledogue anglais de 4 mois -et je ne me suis toujours pas remise de ma gagaïtude- j'ai passé mon temps à bavasser gaiement avec toutes les personnes croisées dans la rue et au parc. Qu'elles aient un chien ou pas.
Quand ça se prolonge dans le temps, ça donne des voisins qui se parlent tous les jours ou au moins qui se saluent. Surtout, on gagne un maximum de sourires en retour. Et quand le chien trottine avec un os en bouche, c'est le jackpot avec sourire immédiat garanti.

Passons sur les quelques donneurs de leçons, qu'on rencontre toujours pendant les sorties, avec leurs remarques sur la laisse obligatoire ou ceux qui se sentent investis d'une mission et attendent avec un suspense insoutenable de voir si vous allez ramasser ou pas...


Dans mon entourage proche, je pourrais citer 2 exemples de personnes isolées (à 20 ans ou à 60 ans, même combat) qui ont su retrouver du lien social grâce à leur chien.
Ballades en roller ou en forêt version jeune adulte ou version blablatages de quartier à la soixantaine.
Sans compter le potentiel drague énormément facilité, non limité en terme d'âge et non proportionnel à la taille du chien. Labrador ou bouledogue anglais, seule change la cible à atteindre (amateur de ballades en nature ou jeune urbain branché...).

Je suis 100% pour les personnes âgées qui parlent à leur chien dans la rue. Le sourire qu'elles arborent n'a pas de prix.

Enfin, tout ça, en attendant ma prochaine mission de dog sitting, c'était aussi -un peu- une excuse pour prolonger ma gagaïtude en vous montrant ces quelques photos... Car chez les photographes aussi, il y en a qui sont gaga...


18mar.

Un petit air de printemps et de dolce vita


Si je vous dit dolce vita, lambrusco, pizza et gelati ?

Et si je vous dit low cost, vacances et nananère ?

Alors là, vous me détestez (un peu), car je pars à Rome pour un week-end bien prolongé de 5 jours.

Aéroport de Baden-Baden en Allemagne, 50 euros le billet d'avion... ma que ce serait un crime de ne pas aller goûter la pasta !

Un petit B&B réservé sur le net en catastrophe, un guide acheté à la va vite et laissons libre place à l'improvisation. Rien ne vaut un week-end de fous rires entre copines déjantées pour rentrer dans le printemps en pleine forme !


Pour ceux qui restent à Strasbourg, ne ratez pas l'exposition de portraits du mythique studio Harcourt, que j'ai découvert par hasard au détour d'une rue du centre ville.

Quelques clichés originaux sont exposés et vendus à la galerie Riff Art Projects, 1b rue du Puits.

Et je vous assure que le coup d'oeil aux tarifs est presque aussi intéressant que la vingtaine de portraits noir et blanc de Laetitia Casta, Jean Reno, Marion Cotillard ou Carole Bouquet.
Ne tardez pas, l'expo n'est visible que jusqu'au 29 mars (du jeudi au lundi de 15h à 20h et le samedi de 10h à 12h30).

On se retrouve sur les terrasses des péniches à mon retour (on peut toujours rêver d'une météo clémente à Strasbourg, non ?)... Ciao a tutti !

28nov.

Belle alsacienne


Doisneau a sublimé l'Alsace, a apporté son regard romantique sur notre belle région. Et pour nous amener à le regarder avec un oeil attendri, il a photographié l'âme de cette contrée attachante ayant vécu bien des tourments.

A partir de ce week-end et jusqu'au 30 janvier, une soixantaine de clichés datant de l'été 1945 seront exposés à la Maison de la Région à Strasbourg. Est également disponible en librairie : Doisneau, le voyage en Alsace (Flammarion).

La dimension historique de l'exposition est forte puisqu'elle concerne une Alsace au sortir de la guerre. Mais Doisneau, photographe humaniste, a choisi de montrer une Alsace qui se relève et se rapproche du bonheur. A voir donc, pour une bouffée d'optimisme à l'accent alsacien.

02oct.

Un peu de culture avec les journées de l'architecture



Au programme de ce week-end et de tout le mois d'octobre, vous allez pouvoir découvrir votre ville avec un oeil nouveau.
Choisissez entre les 150 manifestations organisées dans 15 villes d'Alsace et du Bade-Wurtenberg.
Cette 8e édition est placée sous le thème de la nouveauté architecturale qui tient compte des enjeux écologiques.

La brochure de la manifestation, avec son programme détaillé, constitue déjà un bel aperçu. Voici ma petite sélection d'animations gratuites à Strasbourg :
> l'exposition photo "Beijing", à l'école d'architecture ENSANS, boulevard Wilson, sur les travaux réalisés à Pékin pour les jeux olympiques (1 au 21/10)
> visite audioguidée du Nouvel Hôpital Civil, samedi 4 et dimanche 5/10
> mobilier design danois au CAUE du Bas-Rhin, 5 rue Hannong (3 au 31/10)
> expo photo "Night Views" à la galerie Chambre à Part, 27 rue Ste Madeleine, avec des clichés nocturnes des plus grandes cités du monde (7 au 21/10)
> visite guidée à vélo du quartier de la meinau le 11/10, rdv 9h30 à la station de tram Krimeri
> expo photo "Contre nature" au Maillon, 18/10 au 24/11, exploration des rapports paradoxaux de l’urbanisme contemporain avec le végétal

Et vous comment voyez-vous la ville de demain ?

Retrouvez toutes les infos pour construire votre programme et vous composer une architecture sur mesure sur www.ja-at.eu

Blogs voyage