AccueilMoi-jeAilleurswwwSe culturifier

Strass&ballerines

Keyword - marseille

Fil des billets - Fil des commentaires

22juil.

Allo Marseille ? J'veux du soleil !

Après un mois catastrophique en terme d'ensoleillement estival, je m'en allais chercher le soleil à Marseille pour un petit week-end prolongé. Soyons simple et efficace : chambre d'hôtes dans le Panier, escapade à Cassis et petites adresses bien senties, il n'en fallait pas plus pour se requinquer !

Etape 1 : un petit nid dans le Panier

Au Vieux Panier

Trouvée au hasard de mes recherches sur le net, il ne me fallait finalement que peu de temps pour tomber sur cette maison d'hôtes en plein coeur du Panier.

Au Vieux Panier Déco

Chaque chambre est décorée par un artiste sur un thème précis. Si j'ai hésité pour la chambre pleine de tags (très marseillais), j'ai opté pour la chambre "Ciel" pour son aspect zen. J'ai craqué pour la déco du salon commun, pour la situation idéale dans la ville, le savon de Marseille dans la douche en ardoise, la playlist personnalisée dans chaque chambre. Au petit déjeuner, on s'y retrouve nez à nez avec d'autres trentenaires au profil similaire. On devait tous penser avoir déniché la petite adresse qui va bien. Mais bref, on est comme tout le monde :-) Et on a tous craqué sur la terrasse sur le toit !

Etape 2 : Cassis

Si Marseille mélange toujours aussi bien soleil et bonne humeur, nous avions envie d'une mini évasion à Cassis. Et là, c'est le drame. Aucun bateau n'y conduit. La gare de Cassis s'arrête à 3,5 km du centre et le bus met plus d'une heure avec changements... A se demander si les touristes sans voitures y sont les bienvenus. Après avoir balayé l'option voiture de location à 75 euros la journée, nous avons eu le déclic "location scooter". La solution idéale pour éviter les problèmes de parking et profiter du trajet le long de la route de la Gineste à travers le massif des Calanques.

Cassis

Un poisson grillé sur le port, une sieste à la plage. Vive les bonheurs simples !

Etape 3 : test de la panisse de Marseille

IMG_2527.JPG

Si nous nous sommes régalés de poissons, nous avons aussi testé, toujours dans Le Panier, la "fameuse" panisse de Marseille. Le mot jusque là inconnu à nos oreilles et à nos papilles, nous a convaincu par son aspect chantant.

panisse

Cette pâte à base de pois chiche est servie telle un sandwich, accompagnée de saumon ou de carpaccio. Manque de finesse mais a le mérite de caler pour le trajet en train de 6h !

Même en week-end express, Marseille convainc toujours autant par son mélange des genres. Elle se refait une beauté et elle évolue mais reste fidèle à elle-même : populaire. Et ensoleillée.


En savoir plus :
Chambres d'hôtes Au Vieux Panier : www.auvieuxpanier.com
Location de scooter : www.locscootermarseille.com (compter 40 euros la 1/2 journée en 125 GT)
Avec Air France, l'aller simple est à 50 euros quand on s'y prend un peu à l'avance. C'est top !

IMG_2526.JPG

26sept.

Rentrée studieuse

La nouveauté marketing de cette rentrée ? C'est que je retourne sur les bancs de l'école, pour un master 2 !

Alors si j'avais consciencieusement fait mon shopping en prévision : derbys zizi de repetto, nouveau sac, nouvelles lunettes et nouvelles tenues, je ne faisais pas la fière pour autant le premier jour aux côtés de mes 22 nouveaux camarades, pour la plupart encore bien en-dessous de la barre fatidique des 30 ans... Ai bien fait de me constituer préalablement un stock de converse, moi !

L'été, lui aussi, avait été (partiellement) studieux : il suffit de se plonger dans l'Express spécial Strasbourg de cette semaine pour découvrir ma douzaine de nouvelles chroniques sur les bonnes adresses strasbourgeoises, dont le mythique et institutionnel supermarché bio : le Serpent Vert. Et comme je suis toujours aussi addict du restaurant l'Assiette du Vin, je n'ai pas oublié d'en reparler !

tags marseille

Marseille, qui avait abrité partiellement ces quelques jours d'activité rédactionnelle, s'est avérée être le lieu idéal pour puiser créativité et inspiration. La ville qui m'avait parue d'abord peu attrayante avec ses tags omniprésents et son fouillis permanent s'est révélée au fil des jours cosmopolite, bouillante d'énergie, booster de créativité. Elle vit le jour, la nuit, offre culture et sorties. Citadine, elle est tantôt hype sur un apéro bateau électro, tantôt populaire sur ses marchés. Elle sait aussi s'ouvrir sur la nature, à deux pas de la ville et prendre la mer aussi souvent que possible. Ouverte et accueillante, elle mixe harmonieusement un maximum de cultures. Muse de créateurs en vogue, elle inspire d'ailleurs 3 de mes marques bien aimées : D Dikate, Sessun et American Vintage...

d dikate

Comme prévu, j'y ai sillonné la ville en vélo, la mer en bateau, les calanques à pieds, shoppé savon et cagole (la bière locale) dans le Panier, dégusté bouillabaisse et flétri mes pieds dans la piscine. Je n'ai pas ouvert la moitié des livres qui remplissaient la moitié de mon sac mais juste le nombre honorable de 2, ce qui fait une moyenne de 1 par semaine. Hum.

J'ai par contre assuré une revue de presse méticuleuse des revues féminines de références.

Je rattraperai donc cette moyenne littéraire désastreuse durant l'année scolaire, qui se voudra bien évidemment studieuse... J'ai déjà la tenue pour !

11juil.

Good deal

Le shopping et ses contradictions


Elle avait fait les soldes avant les soldes,
expérimenté les achats plein pot pendant les soldes. 

Voilà que la trentenaire frangée strasbourgeoise se commande sur le net un soin en spa... parisien !
et un cabas pailleté Vanessa Bruno en lin (sold out en boutique) alors que vient de sortir la collection hiver en daim... (et je ne m'étendrai pas sur le fait que je zieute déjà mes futures ugg hivernales sur le web...).

Alors si certains diront que je me complique la vie, la plupart (des filles) valideront solidairement que le shopping est une science compliquée.

Si j'en parle aujourd'hui c'est que le bon plan parisien est vraiment trop bon !
Ou ça se passe ? Sur Dealissime.com


Pour faire la paix avec le shopping : dealer massages et restaus


Le speech de Dealissime ?
2 presque trentenaires parisiennes ont eu la bonne idée de créer un site proposant des supers bons plans à durée déterminée : des prestations haut de gamme à petit prix, valables une fois que le nombre minimum d'acheteurs est atteint.

Morceaux choisis : abonnement à Grazia de 3 mois pour 5 euros (arghh je l'ai raté celui là !!!), massage de 55 mn à 25 euros au lieu de 60, power plate à 35 euros au lieu de 128, restau à -50%...

Autrement dit, comment claquer ses derniers euros post soldes en restau trendy et en soins tout en faisant de bonnes affaires ?
On se met à plusieurs, et la force de frappe permet des prix cassés : 50% de remise au moins.



C'est comme ça, que la trentenaire frangée va aller se pavaner au Spa Paris en plein coeur du Marais, pour un hammam et un gommage 5 Mondes, dans les 6 prochains mois. Elle aura économisé 60 euros (oui car elle aura dépensé 30 euros au lieu de 90, donc gagné des sous).

Quand on sait ça, tous les deals sont permis !