Après avoir ingurgité 8 kilos de Glamour, Elle et Cosmo cet été, il était temps de rétablir un menu culturel plus varié.

C'est ainsi que le week-end dernier, je découvrais avec délice l'exposition "I haven't seen the place i've looked at", au syndicat potentiel.
De cette belle collaboration entre plusieurs artistes dans un ex-garage Citroën reconverti en salle d'exposition, j'ai particulièrement apprécié les photographies de Déborah Farnault, petit brin de femme charmante et pétillante.
Ex-diplômée de l'ESAD de Strasbourg, elle vit aujourd'hui aux Etats-Unis -qui lui fournissent largement de quoi alimenter sa créativité. Plutôt que de photographier de façon didactique l'événement principal, elle en photographie les spectateurs et nous laisse quelques indices pour un jeu de piste visuel.

Et comme la faim vient en mangeant, cette belle rencontre me remet sur les rails d'un régime dissocié à base de photos.

Au menu du week-end prochain, ce sera la galerie Stimultania pour l'exposition si prometteuse de Georges Pacheco, photographe et psychologue : "Le regard des aveugles". Il nous livre ses autoportraits au fond noir avec une forte dose de sourires aux dents blanches.

Enfin, la cerise sur la gâteau, c'est Projet-K, le projet artistique monté par des amis.
Plasticienne, réalisateur multimédia, photographe et musiciens électro-rock marient leurs talents pour nous concocter un succulent cabinet de curiosités imaginaires, servi à Paris en novembre, à l'occasion de MAC 2000.
Ensemble, ils sont capables de tout, même de faire voler les baleines... A suivre sur projet-k.fr