AccueilMoi-jeAilleurswwwSe culturifier

Strass&ballerines

Keyword - exposition

Fil des billets - Fil des commentaires

06juil.

Pirogues

Parce qu'on a pas le même regard selon que l'on ait les pieds sur terre ou sur l'eau, il faut aller voir l'expo !
L'embarquement vers le Gabon, le Togo, le Bénin et le Sénégal a commencé depuis hier au restaurant l'Assiette du Vin !




02juil.

L'assiette du Vin : divine idylle entre l’assiette, son vin... et la photo !

Repaire de tentations gourmandes


Philippe Roth est un fin entremetteur. Sans esbroufes ni artifices, dans un cadre tamisé, il forme les couples les plus réussis entre mets et vins.
Son jeu de séduction comprend une formule dégustation mariant avec ingéniosité 4 plats à 4 verres de vins, tandis que sa cave à vins se dévoile derrière une baie vitrée.

On s’abandonne alors à la carte évoluant selon les saisons ou le marché et surtout selon l’instinct du chef, tantôt d’humeur St Jacques, tantôt onglet de bœuf. Avec son assiette raffinée et ses vins de propriétaires au verre, cette adresse millésimée strasbourgeoise éveille notre libido gourmande. 



Evasion artistique





Et pour éveiller encore plus nos sens cet été, le restaurant organise avec Julien GERARD, photographe à Strasbourg -et surtout dans le reste du monde !- une exposition photo. L'exposition "PIrogues" se tiendra du lundi 5 juillet jusqu'à fin août. 

De quoi faire le plein de saveurs et de couleurs d'ici mais surtout d'ailleurs. Car si votre assiette et votre vin maîtrisent l'art de la séduction à la française, les photos de Julien GERARD vous amèneront une part de rêve supplémentaire.

Inspiré par les terres et eaux d'Afrique, le photographe vous embarque sur ses PIrogues pour partager toute les beautés dont il est tombé amoureux.


Exposition Pirogues - Julien GERARD Photographe
à l'Assiette du Vin, 5 rue de la Chaîne, 67000 Strasbourg
du 5 juillet à fin août 2010
 

27juin

Savoir anticiper (les soldes), juste une question de volonté

En vieillissant -c'est une trentenaire frangée qui vous dit cela du haut de ses 32 ans et de mètre cinquante huit- on continue à apprendre des choses sur soi même. C'est ainsi que je me félicite aujourd'hui de mon sens de l'anticipation. On me dit réactive dans mon travail, moi je dis mieux. C'est de la pro activité soldesque à son paroxysme. Ou comment positiver après un week-end (une deux semaines) sur le thème du craquage.


Soldes : attitude à adopter en boutique 


Même si on sait très bien que rentrer chez Kookai / Sessun et autres temples de la tentation sans avoir l'intention d'acheter est très dangereux pour le porte-monnaie, on y rentre toujours aussi naïvement qu'une ingénue. Juste regarder, faire du repérage pour les soldes qui débutent ce mercredi 30 juin

Bilan, nous sommes le 27 juin, les soldes n'ont pas commencé mais :
  • j'ai dépensé/épuisé/dilapidé (tout dépend de comment on évalue la gravité de la chose) mon budget soldes. Je n'en avais pas mais si j'en avais prévu un, il serait épuisé.

  • je suis rhabillée pour les prochains étés.
    Réapprovisionnement entamé (amen aux ventes privées et autres stratagèmes diaboliques) depuis deux bonnes semaines chez Kookai avec leurs offres à -50%, Comptoir des Cotonniers et Sessun. 

Soldes : attitude à adopter sur le net


Me croyant à l'abri ce dimanche matin, je surfe nonchalament sur le net en me concoctant sans arrière pensée aucune (oui, je suis aussi très crédule envers moi même) un panier sur monshowroom. La musique invite à rester sur le site, ils nous promettent un magazine people honteux si on commande.

Un coup d'oeil sur les ventes VIP avant l'échéance du 28 juin
, les sandales, les sacs, les pochettes Petites Mendigotes, les robes Sessun, les t-shirts Petit Bateau, les jupettes... Et voilà, le doigt était dans le pot de nutella, restait plus qu'à lécher et rentrer le numéro de CB. Le connait presque par coeur celui là tiens.

Bilan : la meilleure attitude façe aux soldes, pré-soldes et ventes VIP, c'est de craquer, de s'auto-congratuler et de se dire qu'on a bien géré.

Du coup, je ne vous ai pas encore parlé de l'Assiette du Vin, promis je vous en parle cette semaine avec un événement à ne pas manquer à compter du 5 juillet : une expo photo d'ici mais d'ailleurs... De quoi mettre tous vos sens en éveil...

Prévoyante comme je suis, j'aurai forcément quelque chose à me mettre pour l'accrochage de l'expo !

PS : Je vous avais dit que je serai à Paris le week-end prochain ? Ca tombe pile poil avec le premier week-end des soldes, non ? ;-)

16sept.

Avec un K comme Kulture


Après avoir ingurgité 8 kilos de Glamour, Elle et Cosmo cet été, il était temps de rétablir un menu culturel plus varié.

C'est ainsi que le week-end dernier, je découvrais avec délice l'exposition "I haven't seen the place i've looked at", au syndicat potentiel.
De cette belle collaboration entre plusieurs artistes dans un ex-garage Citroën reconverti en salle d'exposition, j'ai particulièrement apprécié les photographies de Déborah Farnault, petit brin de femme charmante et pétillante.
Ex-diplômée de l'ESAD de Strasbourg, elle vit aujourd'hui aux Etats-Unis -qui lui fournissent largement de quoi alimenter sa créativité. Plutôt que de photographier de façon didactique l'événement principal, elle en photographie les spectateurs et nous laisse quelques indices pour un jeu de piste visuel.

Et comme la faim vient en mangeant, cette belle rencontre me remet sur les rails d'un régime dissocié à base de photos.

Au menu du week-end prochain, ce sera la galerie Stimultania pour l'exposition si prometteuse de Georges Pacheco, photographe et psychologue : "Le regard des aveugles". Il nous livre ses autoportraits au fond noir avec une forte dose de sourires aux dents blanches.

Enfin, la cerise sur la gâteau, c'est Projet-K, le projet artistique monté par des amis.
Plasticienne, réalisateur multimédia, photographe et musiciens électro-rock marient leurs talents pour nous concocter un succulent cabinet de curiosités imaginaires, servi à Paris en novembre, à l'occasion de MAC 2000.
Ensemble, ils sont capables de tout, même de faire voler les baleines... A suivre sur projet-k.fr


18mar.

Un petit air de printemps et de dolce vita


Si je vous dit dolce vita, lambrusco, pizza et gelati ?

Et si je vous dit low cost, vacances et nananère ?

Alors là, vous me détestez (un peu), car je pars à Rome pour un week-end bien prolongé de 5 jours.

Aéroport de Baden-Baden en Allemagne, 50 euros le billet d'avion... ma que ce serait un crime de ne pas aller goûter la pasta !

Un petit B&B réservé sur le net en catastrophe, un guide acheté à la va vite et laissons libre place à l'improvisation. Rien ne vaut un week-end de fous rires entre copines déjantées pour rentrer dans le printemps en pleine forme !


Pour ceux qui restent à Strasbourg, ne ratez pas l'exposition de portraits du mythique studio Harcourt, que j'ai découvert par hasard au détour d'une rue du centre ville.

Quelques clichés originaux sont exposés et vendus à la galerie Riff Art Projects, 1b rue du Puits.

Et je vous assure que le coup d'oeil aux tarifs est presque aussi intéressant que la vingtaine de portraits noir et blanc de Laetitia Casta, Jean Reno, Marion Cotillard ou Carole Bouquet.
Ne tardez pas, l'expo n'est visible que jusqu'au 29 mars (du jeudi au lundi de 15h à 20h et le samedi de 10h à 12h30).

On se retrouve sur les terrasses des péniches à mon retour (on peut toujours rêver d'une météo clémente à Strasbourg, non ?)... Ciao a tutti !

28nov.

Belle alsacienne


Doisneau a sublimé l'Alsace, a apporté son regard romantique sur notre belle région. Et pour nous amener à le regarder avec un oeil attendri, il a photographié l'âme de cette contrée attachante ayant vécu bien des tourments.

A partir de ce week-end et jusqu'au 30 janvier, une soixantaine de clichés datant de l'été 1945 seront exposés à la Maison de la Région à Strasbourg. Est également disponible en librairie : Doisneau, le voyage en Alsace (Flammarion).

La dimension historique de l'exposition est forte puisqu'elle concerne une Alsace au sortir de la guerre. Mais Doisneau, photographe humaniste, a choisi de montrer une Alsace qui se relève et se rapproche du bonheur. A voir donc, pour une bouffée d'optimisme à l'accent alsacien.

06oct.

On va sortir !






Je débarque surement mais pour ceux qui ne connaissent pas, voici le moyen de vous faire pleins de nouveaux amis ou tout du moins, de partager vos sorties avec d'autres gens "tout seul".
Plus d'excuses pour ne pas se désincarcérer de son canapé !

Après inscription gratuite sur le site onvasortir.com, vous lancez vos idées de sorties : ciné, concert, ballade, soirée jeux, restau, danse... et déterminez le nombre de participants.
Vous ne serez donc pas seul pour votre expo, votre dégustation de vins, votre ballade roller ou votre soirée en boîte...

Si l'inspiration vous manque, inscrivez-vous à l'une des nombreuses activités proposées chaque jour. Plus de 1 800 membres entre 18 et 49 ans
inscrits sur Strasbourg, ça fait pas mal de personnes potentiellement intéressées pour vous accompagner, non ?
Le phénomène piquant de plus en plus d'adeptes autour de moi, je peux vous confirmer qu'il ne s'agit pas là d'un site de rencontres amoureuses. L'état d'esprit y est vraiment cool. Si la rencontre vient en prime, c'est comme dans la vie... que du bonus...

Bien entendu, cela fonctionne aussi pour une bonne quarantaine de villes françaises : Paris, Toulouse, Nice, Marseille, Nancy, Brest, Biarritz, Lille...

J'avoue, pour l'instant mes idées sorties, je les glane sur OVS !
www.onvasortir.com


02oct.

Un peu de culture avec les journées de l'architecture



Au programme de ce week-end et de tout le mois d'octobre, vous allez pouvoir découvrir votre ville avec un oeil nouveau.
Choisissez entre les 150 manifestations organisées dans 15 villes d'Alsace et du Bade-Wurtenberg.
Cette 8e édition est placée sous le thème de la nouveauté architecturale qui tient compte des enjeux écologiques.

La brochure de la manifestation, avec son programme détaillé, constitue déjà un bel aperçu. Voici ma petite sélection d'animations gratuites à Strasbourg :
> l'exposition photo "Beijing", à l'école d'architecture ENSANS, boulevard Wilson, sur les travaux réalisés à Pékin pour les jeux olympiques (1 au 21/10)
> visite audioguidée du Nouvel Hôpital Civil, samedi 4 et dimanche 5/10
> mobilier design danois au CAUE du Bas-Rhin, 5 rue Hannong (3 au 31/10)
> expo photo "Night Views" à la galerie Chambre à Part, 27 rue Ste Madeleine, avec des clichés nocturnes des plus grandes cités du monde (7 au 21/10)
> visite guidée à vélo du quartier de la meinau le 11/10, rdv 9h30 à la station de tram Krimeri
> expo photo "Contre nature" au Maillon, 18/10 au 24/11, exploration des rapports paradoxaux de l’urbanisme contemporain avec le végétal

Et vous comment voyez-vous la ville de demain ?

Retrouvez toutes les infos pour construire votre programme et vous composer une architecture sur mesure sur www.ja-at.eu

Blogs voyage