AccueilMoi-jeAilleurswwwSe culturifier

Strass&ballerines

16sept.

Avec un K comme Kulture


Après avoir ingurgité 8 kilos de Glamour, Elle et Cosmo cet été, il était temps de rétablir un menu culturel plus varié.

C'est ainsi que le week-end dernier, je découvrais avec délice l'exposition "I haven't seen the place i've looked at", au syndicat potentiel.
De cette belle collaboration entre plusieurs artistes dans un ex-garage Citroën reconverti en salle d'exposition, j'ai particulièrement apprécié les photographies de Déborah Farnault, petit brin de femme charmante et pétillante.
Ex-diplômée de l'ESAD de Strasbourg, elle vit aujourd'hui aux Etats-Unis -qui lui fournissent largement de quoi alimenter sa créativité. Plutôt que de photographier de façon didactique l'événement principal, elle en photographie les spectateurs et nous laisse quelques indices pour un jeu de piste visuel.

Et comme la faim vient en mangeant, cette belle rencontre me remet sur les rails d'un régime dissocié à base de photos.

Au menu du week-end prochain, ce sera la galerie Stimultania pour l'exposition si prometteuse de Georges Pacheco, photographe et psychologue : "Le regard des aveugles". Il nous livre ses autoportraits au fond noir avec une forte dose de sourires aux dents blanches.

Enfin, la cerise sur la gâteau, c'est Projet-K, le projet artistique monté par des amis.
Plasticienne, réalisateur multimédia, photographe et musiciens électro-rock marient leurs talents pour nous concocter un succulent cabinet de curiosités imaginaires, servi à Paris en novembre, à l'occasion de MAC 2000.
Ensemble, ils sont capables de tout, même de faire voler les baleines... A suivre sur projet-k.fr


14mai

Un week-end sain dans un corps sain


C'est un week-end overbooké (pour le corps et l'esprit) qui s'annonce à Strasbourg !

Entre les ateliers ouverts (les artistes exposent et vous reçoivent chez eux !) samedi et dimanche (avec session de rattrapage prévue le week-end prochain),

la nuit des musées (musées ouverts et gratuits, samedi de 19h30 à 1h00 avec un système de navettes gratuites),

la fête du vélo de l'Eurodistrict et son pique-nique européen au Jardin des 2 Rives,
 
le NL Contest avec randonnée roller pour tous, dimanche matin 11h (départ skate park de Cronenbourg et ballade encadrée de 13 km avec les rues barrées),

que le soleil brille ou qu'il pleuve, le week-end promet d'être bien rempli... si j'arrive à me décider... car trop de choix, tue le choix !


Mais il y a au moins un rendez-vous que je m'interdis de rater.
Je vous place dans le contexte : On s'était dit rendez-vous dans 10 ans, même jour, même heure, lalalaaaaa....
Oui, ce samedi, je serais à une session "retrouvailles du primaire". Donc pour les matheux, vous aurez compris que c'est plutôt un rendez-vous "20 ans après". Et ça promet...

Bien entendu, je vais hésiter à la dernière minute... à me "tromper d'un soir".
La starlette de la classe ce n'était pas moi. Et aujourd'hui j'ai quelques (minuscules et imperceptibles) rides d'expression !
Mais je frétille d'impatience... de revoir l'intello du premier rang, celui qui m'avait mis de la colle sur ma chaise, la bonne copine rigolote, l'amoureux secret, la rebelle...
et d'apprécier les chemins que nous avons pris.

Bilan la semaine prochaine !
On verra quand on aura 30 ans, si on est devenus des grands hommes...

27déc.

Mystère


Je ne comprends pas pourquoi le père noël a oublié ce livre dans la hotte ;-)

Depuis sa création en 1892, la marque, telle une muse, a inspiré et influencé de nombreux artistes tel Andhy Warhol ; elle est aujourd'hui proche de l'univers de la mode : Rykiel, Cavalli... On retrouve dans ce livre donc une sélection de ces oeuvres et des citations de philosophes.

La première constante de Coca-Cola depuis sa création : une communication sans faille.
La deuxième constante depuis 1978 : une addict localisée à Strasbourg - et qui ne savait pas qu'elle était à ce point dans la mouvance artistique et culturelle !!


28nov.

Belle alsacienne


Doisneau a sublimé l'Alsace, a apporté son regard romantique sur notre belle région. Et pour nous amener à le regarder avec un oeil attendri, il a photographié l'âme de cette contrée attachante ayant vécu bien des tourments.

A partir de ce week-end et jusqu'au 30 janvier, une soixantaine de clichés datant de l'été 1945 seront exposés à la Maison de la Région à Strasbourg. Est également disponible en librairie : Doisneau, le voyage en Alsace (Flammarion).

La dimension historique de l'exposition est forte puisqu'elle concerne une Alsace au sortir de la guerre. Mais Doisneau, photographe humaniste, a choisi de montrer une Alsace qui se relève et se rapproche du bonheur. A voir donc, pour une bouffée d'optimisme à l'accent alsacien.

20nov.

Konnichiwa

Strasbourg va vivre à l'heure de la Japanweek, du samedi 22 au jeudi 27 novembre. Vous allez avoir l'occasion de travailler votre prononciation du Konnichiwa, salut japonais, mais surtout de vous initier à leur culture.

Musique, théâtre, danse, cérémonie du thé, calligraphie, origami, composition florale, expositions, conférences, démonstrations d'arts martiaux, manga, danse du sabre : les prochains jours promettent d'être chargés.

Grande amatrice de thé, je ne raterai pas la dégustation où ustensiles et conversation font partie intégrante de la cérémonie offerte aux invités. L’association Shôwakai propose dimanche, lundi et mardi à la CCI des sessions de 30 minutes pour initier gratuitement le public.

Les manifestations de la semaine japonaise sont gratuites, ouvertes à tous publics et se dérouleront dans divers lieux de la ville : médiathèque, salle de Bourse, CCI, place Broglie, pavillon Joséphine...

Début des festivités en musique et danse samedi, place Broglie, avec entre autres, les tambours enfammés de Nita : 22 joueurs de taïko enflammant les foules.

Pour commencer votre initiation aux danses rituelles japonaises, choisissez plutôt la danse en kimono, plus sûre que la danse du sabre ! Sayonara !

Le programme complet est disponible ici.

17nov.

Une fête à entrée libre

A partir d’aujourd’hui, pas d’excuses pour ne pas se cultiver un peu et s’ouvrir aux sciences. Non pas la science du hit-bag ni la science détaillée par nos manuels Elle ou Cosmo, mais la science tout court !
 
Ne fuyez pas : il y a en aura pour tous les styles goûts grâce aux différentes manifestations gratuites proposées dans le cadre de la Fête de la Science toute cette semaine.

A Strasbourg, les 21, 22 et 23/11, profitez-en pour aller au Vaisseau et vous réconcilier avec les mathématiques grâce aux jeux, défis, énigmes et échanges avec des scientifiques passionnés.
Le même week-end, sur le campus de l’Esplanade, vous ne saurez plus où donner de la tête parmi toutes les animations proposées : shows de bulles géantes et explosions à l’INSA, visite du jardin botanique, du planétarium et de la coupole de l’Observatoire, présentation du métier d’archéologue à la MISHA

Programme des festivités (dans toute la France du 14 au 23 novembre) à consulter sur www.fetedelascience.fr

23oct.

La rue est à nous !

Vous êtes libre samedi ? Car ce 25 octobre, se tient dans toute la France, la 2eme édition de la journée nationale des arts de la rue.

A Strasbourg, la rue est-elle libre pour l'art ? En tous cas, le centre ville promet d'être animé et d'accorder à chacun une belle liberté de parole pendant 25 heures (1 heure de gagnée et libérée grâce au changement d'heure !).

Dès midi, préparez-vous à être surpris : rendez-vous place Gutenberg pour un pique-nique ponctué d'échanges, d'animations et performances artistiques.

Entre 14h et 16h, libre à vous de rejoindre la parade mani-festive menant de la place Gutenberg au Palais Universitaire. Vous pourrez alors, au gré de l'investigation des rues et de votre inspiration nourrie des nombreuses interventions artistiques jalonnant votre parcours, marquer le sol (à la craie) de votre poésie éphémère.
A l'arrivée, un thé réchauffera l'atmosphère de façon conviviale.

Enfin, à partir de 21h, rendez-vous à la Friche Laiterie -avec entrée libre- pour son ciné-concert en plein air, ses performances sonores et dansées et expériences culinaires.

Difficile de savoir si le public se libérera en nombre pour cette manifestation...
Mais dans tous les cas, cela méritait bien qu'on en parle librement !

www.ruelibre.fr

06oct.

On va sortir !






Je débarque surement mais pour ceux qui ne connaissent pas, voici le moyen de vous faire pleins de nouveaux amis ou tout du moins, de partager vos sorties avec d'autres gens "tout seul".
Plus d'excuses pour ne pas se désincarcérer de son canapé !

Après inscription gratuite sur le site onvasortir.com, vous lancez vos idées de sorties : ciné, concert, ballade, soirée jeux, restau, danse... et déterminez le nombre de participants.
Vous ne serez donc pas seul pour votre expo, votre dégustation de vins, votre ballade roller ou votre soirée en boîte...

Si l'inspiration vous manque, inscrivez-vous à l'une des nombreuses activités proposées chaque jour. Plus de 1 800 membres entre 18 et 49 ans
inscrits sur Strasbourg, ça fait pas mal de personnes potentiellement intéressées pour vous accompagner, non ?
Le phénomène piquant de plus en plus d'adeptes autour de moi, je peux vous confirmer qu'il ne s'agit pas là d'un site de rencontres amoureuses. L'état d'esprit y est vraiment cool. Si la rencontre vient en prime, c'est comme dans la vie... que du bonus...

Bien entendu, cela fonctionne aussi pour une bonne quarantaine de villes françaises : Paris, Toulouse, Nice, Marseille, Nancy, Brest, Biarritz, Lille...

J'avoue, pour l'instant mes idées sorties, je les glane sur OVS !
www.onvasortir.com


02oct.

Un peu de culture avec les journées de l'architecture



Au programme de ce week-end et de tout le mois d'octobre, vous allez pouvoir découvrir votre ville avec un oeil nouveau.
Choisissez entre les 150 manifestations organisées dans 15 villes d'Alsace et du Bade-Wurtenberg.
Cette 8e édition est placée sous le thème de la nouveauté architecturale qui tient compte des enjeux écologiques.

La brochure de la manifestation, avec son programme détaillé, constitue déjà un bel aperçu. Voici ma petite sélection d'animations gratuites à Strasbourg :
> l'exposition photo "Beijing", à l'école d'architecture ENSANS, boulevard Wilson, sur les travaux réalisés à Pékin pour les jeux olympiques (1 au 21/10)
> visite audioguidée du Nouvel Hôpital Civil, samedi 4 et dimanche 5/10
> mobilier design danois au CAUE du Bas-Rhin, 5 rue Hannong (3 au 31/10)
> expo photo "Night Views" à la galerie Chambre à Part, 27 rue Ste Madeleine, avec des clichés nocturnes des plus grandes cités du monde (7 au 21/10)
> visite guidée à vélo du quartier de la meinau le 11/10, rdv 9h30 à la station de tram Krimeri
> expo photo "Contre nature" au Maillon, 18/10 au 24/11, exploration des rapports paradoxaux de l’urbanisme contemporain avec le végétal

Et vous comment voyez-vous la ville de demain ?

Retrouvez toutes les infos pour construire votre programme et vous composer une architecture sur mesure sur www.ja-at.eu

Blogs voyage