AccueilMoi-jeAilleurswwwSe culturifier

Strass&ballerines

Keyword - assiette du vin

Fil des billets - Fil des commentaires

06juil.

Pirogues

Parce qu'on a pas le même regard selon que l'on ait les pieds sur terre ou sur l'eau, il faut aller voir l'expo !
L'embarquement vers le Gabon, le Togo, le Bénin et le Sénégal a commencé depuis hier au restaurant l'Assiette du Vin !




02juil.

L'assiette du Vin : divine idylle entre l’assiette, son vin... et la photo !

Repaire de tentations gourmandes


Philippe Roth est un fin entremetteur. Sans esbroufes ni artifices, dans un cadre tamisé, il forme les couples les plus réussis entre mets et vins.
Son jeu de séduction comprend une formule dégustation mariant avec ingéniosité 4 plats à 4 verres de vins, tandis que sa cave à vins se dévoile derrière une baie vitrée.

On s’abandonne alors à la carte évoluant selon les saisons ou le marché et surtout selon l’instinct du chef, tantôt d’humeur St Jacques, tantôt onglet de bœuf. Avec son assiette raffinée et ses vins de propriétaires au verre, cette adresse millésimée strasbourgeoise éveille notre libido gourmande. 



Evasion artistique





Et pour éveiller encore plus nos sens cet été, le restaurant organise avec Julien GERARD, photographe à Strasbourg -et surtout dans le reste du monde !- une exposition photo. L'exposition "PIrogues" se tiendra du lundi 5 juillet jusqu'à fin août. 

De quoi faire le plein de saveurs et de couleurs d'ici mais surtout d'ailleurs. Car si votre assiette et votre vin maîtrisent l'art de la séduction à la française, les photos de Julien GERARD vous amèneront une part de rêve supplémentaire.

Inspiré par les terres et eaux d'Afrique, le photographe vous embarque sur ses PIrogues pour partager toute les beautés dont il est tombé amoureux.


Exposition Pirogues - Julien GERARD Photographe
à l'Assiette du Vin, 5 rue de la Chaîne, 67000 Strasbourg
du 5 juillet à fin août 2010
 

27juin

Savoir anticiper (les soldes), juste une question de volonté

En vieillissant -c'est une trentenaire frangée qui vous dit cela du haut de ses 32 ans et de mètre cinquante huit- on continue à apprendre des choses sur soi même. C'est ainsi que je me félicite aujourd'hui de mon sens de l'anticipation. On me dit réactive dans mon travail, moi je dis mieux. C'est de la pro activité soldesque à son paroxysme. Ou comment positiver après un week-end (une deux semaines) sur le thème du craquage.


Soldes : attitude à adopter en boutique 


Même si on sait très bien que rentrer chez Kookai / Sessun et autres temples de la tentation sans avoir l'intention d'acheter est très dangereux pour le porte-monnaie, on y rentre toujours aussi naïvement qu'une ingénue. Juste regarder, faire du repérage pour les soldes qui débutent ce mercredi 30 juin

Bilan, nous sommes le 27 juin, les soldes n'ont pas commencé mais :
  • j'ai dépensé/épuisé/dilapidé (tout dépend de comment on évalue la gravité de la chose) mon budget soldes. Je n'en avais pas mais si j'en avais prévu un, il serait épuisé.

  • je suis rhabillée pour les prochains étés.
    Réapprovisionnement entamé (amen aux ventes privées et autres stratagèmes diaboliques) depuis deux bonnes semaines chez Kookai avec leurs offres à -50%, Comptoir des Cotonniers et Sessun. 

Soldes : attitude à adopter sur le net


Me croyant à l'abri ce dimanche matin, je surfe nonchalament sur le net en me concoctant sans arrière pensée aucune (oui, je suis aussi très crédule envers moi même) un panier sur monshowroom. La musique invite à rester sur le site, ils nous promettent un magazine people honteux si on commande.

Un coup d'oeil sur les ventes VIP avant l'échéance du 28 juin
, les sandales, les sacs, les pochettes Petites Mendigotes, les robes Sessun, les t-shirts Petit Bateau, les jupettes... Et voilà, le doigt était dans le pot de nutella, restait plus qu'à lécher et rentrer le numéro de CB. Le connait presque par coeur celui là tiens.

Bilan : la meilleure attitude façe aux soldes, pré-soldes et ventes VIP, c'est de craquer, de s'auto-congratuler et de se dire qu'on a bien géré.

Du coup, je ne vous ai pas encore parlé de l'Assiette du Vin, promis je vous en parle cette semaine avec un événement à ne pas manquer à compter du 5 juillet : une expo photo d'ici mais d'ailleurs... De quoi mettre tous vos sens en éveil...

Prévoyante comme je suis, j'aurai forcément quelque chose à me mettre pour l'accrochage de l'expo !

PS : Je vous avais dit que je serai à Paris le week-end prochain ? Ca tombe pile poil avec le premier week-end des soldes, non ? ;-)

19juin

Le goût de l'écriture



En dehors de ma vie trépidante de jeune marketeuse dynamique à Strasbourg et de rédactrice de blog, je rédige régulièrement avec gourmandise des chroniques sur des restaurants. C'est ainsi que cette semaine dans l'Express spécial Strasbourg, on retrouve mes articles sur les meilleures adresses de la ville.

Un parcours (rédactionnel) gourmand bien mené


Bien entendu pour les strasbourgeois, l'évocation de la plupart de ces enseignes réveilleront déjà de réjouissantes expériences gustatives vécues. Mais au cas où pour une raison obscure -un égarement au Mac Donald ou un étourdissement inexplicable au kebab- vous n'auriez pas encore testé ces adresses, je vous encourage grandement à réparer cette erreur !

Les bonnes adresses de nos papilles 


Restaurants, épiceries fines, cavistes, boulanger. Toutes les richesses culinaires sont dans L'Express et dans la ville...
  • Restaurant Gavroche : pour vivre heureux vivons cachés
  • Glacier Franchi : le goût de la Dolce Vita
  • Spagna : concerto delizioso
  • Boulangerie Au Pain de Mon Grand Père : la recette de la réussite
  • Restaurant S'Thomas Stuebel : atmosphère authentique
  • Cave Barabos : l'amour du vin en héritage
  • Hôtel Chut et Restaurant 04 : dans la confidence d'un lieu intimiste
  • Restaurant Escale aux Quais : destinations savoureuses
  • Restaurant l'Assiette du Vin : Divine idylle entre mets et vins
  • Hôtel Restaurant La Cruche d'Or : adresse précieuse
  • Caviste L'Art du Vin : le collectif du crû
  • Epicerie fine La Délicathèque (Saverne) : le tour du monde des terroirs
Pour avoir testé ces adresses, je dois avouer être tombée amoureuse. De l'esprit désuet de la déco "Amélie Poulain" de la boulangerie Au Pain de mon Grand Père, du soleil italien qui transpire de l'épicerie Spagna et du glacier Franchi, du charme discret de l'hôtel Chut (qui mérite grand bruit) et du concept du restaurant l'Assiette du Vin dont je vous parlerai dans un prochain billet.
Le temps pour moi de faire ma gourmande et d'aller bruncher en lisant l'Express.


Cliquez sur les visuels pour lire les articles et vous mettre en appétit !
Crédit photos : Julien Gérard, photographe

Blogs voyage