Il y a un an démarrait l'aventure de ce blog.

Bilan après 12 mois de piapiatages :

. un échappatoire girly à souhait,
. des infos mode reçues en avant-première,
. des rencontres sympathiques dont un cabinet de tendances parisien (et oui, il y en a dont c'est le métier !!)
. mon quart d'heure de célébrité wharolien dans "Capital" sur M6 (tout le monde connaît maintenant mon penchant pour les cartes de fidélité)
. et des ouvertures professionnelles pour des 5 à 7 rédactionnels (c'est aussi un beau métier de pouvoir blablater sur des hôtels, des restaurants, etc).

Il ne me reste qu'à souhaiter que cela évolue dans le même sens.

Le blog a déjà un an... et force est de constater que moi aussi, j'ai vieilli !

Cette année, je me suis surprise à préférer le calme de l'Ardèche aux turbulences de la Côte d'Azur,
à privilégier (parfois) les escapades dans la campagne alsacienne aux expéditions shoppinguesques,
à m'éblouir devant les produits artisanaux et les vins de pays autant que devant un tapis roulant de sushis,
à me constituer une jolie petite cave à vin dont le nombre de bouteilles dépasse dangereusement le nombre des bouteilles de coca light voisines,
à (commencer à) envisager une maison avec jardin plutôt qu'un appart en plein centre, mais là c'est pas encore 100% gagné...
à délaisser alterner les converses avec des chaussures à talons.


Enfin voilà comment ce week-end, la trentenaire frangée s'est retrouvée à Obernai, pour assister aux vendanges dans les vignes, observer la presse du raisin au domaine et donner son avis de citadine au test du vin bourru.
Emploi du temps que je n'aurais même pas envisagé il y a quelques années...

Les 17 et 18 octobre, Obernai fêtera les vendanges dans tout le village. L'occasion de découvrir avec modération son vin nouveau et de (re)découvrir ce magnifique village alsacien, ses richesses gastronomiques et son folklore... sans modération !