Circonstances du délit : New-York, avril 2009.

Des boutiques American Apparel partout.

Des prix nettement moins élevés qu'en France.

Une matière fine, légèrement transparente, des couleurs qui donnent des envies d'été. Un esprit bohème collant parfaitement à l'esprit bobo d'East Village...

Tout ça pour vous dire que je suis fall in love de la descendance directe de mon tour de cou Kookaï hivernal : son petit frère, le tour de cou estival d'American Apparel.
Baptisé à NY, il n'en est que plus attachant, il ne me quitte plus !!

On le trouve aussi dans les boutiques AA parisiennes et pour les provinciales comme moi, sur le net.

Je savais que j'aurais du en prendre plusieurs...

Et je vous dis à demain pour une autre trouvaille fashion new-yorkaise à copier en France... J'en trépigne d'avance !