En pleine vague des biopics (Sagan, Piaf, Coluche...), je demande Mesrine. C'est Vincent Cassel, avec son charisme fou, qui joue le rôle du méchant et qui fait ça terriblement bien, en se fondant totalement dans le personnage. Les seconds rôles incarnés par Cécile de France, Gilles Lellouche, Gérard Depardieu sont également primordiaux dans l'évolution du personnage principal.

Le film qui retrace les 10 premières années du parcours criminel de Mesrine est passionnant, exhaltant, palpitant et poignant (et ce sera tout) et évite soigneusement le travers de la complaisance.

A voir donc, avant de rempiler dès le 19 novembre pour la seconde partie : L'ennemi public n°1.

Mais n'omettons pas de traiter de ce film sous son aspect greluche : on a beaucoup parlé du régime grossissant de Cassel qui a pris 20 kg en 4 mois pour le rôle. Expérience déjà vécue par Renée Zellweger qui avait dû prendre entre 10 et 20 kilos pour incarner Bridget Jones (vous remarquerez la pertinence de mes références...).

Interrogation personnelle : ça pourrait être sympa d'être payé pour surtout ne pas dépenser de calories et pour manger à gogo des choses supra-caloriques ?
Euh, en fait non, je ne suis pas sûre que je signerai mais je crois connaître quelques personnes qui seraient grandement intéressées.

Vincent Cassel a perdu tous ses fameux kilos sur le tournage, mais pour le commun des mortels, tout comme le commun des stars, il faut aussi songer aux frais à engager pour le coach minceur et le cuisinier aux menus allégés ! Instinct de régime...