AccueilMoi-jeAilleurswwwSe culturifier

Strass&ballerines

01déc. 2013

Big crush pour My little !

Un beau matin, j'ai reçu un mail qui m'a mis de bonne humeur pour la journée. C'était une invitation à rencontrer l'équipe et à découvrir les locaux de My Little Paris. Par la même occasion de parler de cette petite chose qui égaye nos boîtes aux lettres chaque mois : la fameuse My Little Box... imitée mais jamais égalée !

vue.JPG

C'est beau !

Vous qui aimez l'univers graphique de "My Little" comme on dit chez eux, comment imaginez-vous leurs locaux ? Beaux ? C'est encore mieux que ça ! C'est design et girly à la fois, c'est tendance tout en étant juste mignon et le vrai secret : c'est sans doute que tout cela sonne très juste.

photo.JPG

Une vraie belle histoire derrière cette entreprise, deux soeurs qui partagent leurs coups de coeur d'abord dans une newsletter aux copines puis sur un site puis une box en France... et depuis peu une box au Japon.

The one !

Pas de débat, la My Little Box a véritablement été un projet précurseur rapidement suivi par beaucoup d'autres qui n'en ont pas le même ADN et encore une fois ça change tout. Pas la peine de vous dire que les 40 personnes qui travaillent chez My Little ont tous l'air heureux d'y travailler et que ça respire la bonne humeur et la créativité. C'est donc tout naturellement que la moitié des blogueuses présentes à cette petite soirée a demandé si My Little recrutait...

photo_2.JPG

En attendant, on a pu replonger dans l'historique des premières box - séquence nostalgie - avec les fameuses Spring Box, Box New-York ou encore Color Box et la magnifique Détox Box.
Déjà plus de 76 000 box écoulées : véritablement la Little Box a tout d'une grande !

27oct. 2013

L'afterwork qui va faire mâle !

Les Webavardes reviennent début novembre pour réveiller les afterworks strasbourgeois. J'aurai donc l'énorme plaisir de vous y retrouver avec mes 2 inséparables, pour un nouveau rdv féminin et pour la première fois un parrainage masculin et des animations mixtes.

Des rdv avec de la bonne humeur dedans

webavarde_octobre2013_web.jpg

Comme à chaque édition, blogueuses, twitteuses, curieuses ainsi que les messieurs tout aussi curieux se retrouveront autour d'animations "coups de coeur". Pour cette édition, c'est autour de Kusmi Tea, Orange, Hom Lingerie, My Tennis Experience, le barbier Eli S, Fabien Schiffli réflexologue, Annabelle Bendel et sa démo hip hop, les vins Malajambota, Coze, Zut, les Lizzy Casa Lou, le Théâtre National de Strasbourg et les cinémas Star, que se retrouveront les strasbourgeois/es pour une folle soirée.

Parrainage hors pair
Pour prendre le contre pied des derniers afterworks des Webavardes et de leur parrainage féminin, les Webavardes ont choisi un parrain blogueur strasbourgeois. Connu sous son pseudo de twittos, Jack Typhus anime le blog lifestyle nommé Kapoué. C'est le blog incontournable pour tout savoir sur Strasbourg et son actualité !

Agenda

Galeries Lafayette

A vous de noter : rdv le 7 novembre 2013 à partir de 18h30 au premier étage des Galeries Lafayette Strasbourg pour un afterwork en musique et en bonne humeur.
Le 2eme effet Kiss Cool ? Il y aura des places à gagner pour le concert privé de Lilly Wood & The Prick qui aura lieu juste après l'afterwork à quelques pas de là ! Dans tous les cas, vous serez gâtés et ça va faire mâle ;-)

22oct. 2013

Hot spot shopping à Roppenheim

Roppenheim The Style Outlets, c'est le spot de magasins destock de grandes marques des alsaciens. Sorti de terre il y a à peu près 18 mois, il compte plus de 100 boutiques tentatrices juste à 30 mn de Strasbourg : Adidas, Nike, Geox, Les Petites, American Vintage, Levis, Petit Bateau... Que du beau monde pour accueillir une équipe de blogueuses et blogueur affamés de shopping en un samedi après-midi tout gris !

Testing shopping

shopping roppenheim

C'est avec mes compères blogueuses et blogueur que nous avons relevé la mission shopping proposée par le centre : composer en une après-midi les looks de cet hiver qui figureront dans leur prochain lookbook ! L'occasion pour chacun de nous de découvrir ou redécouvrir les marques proposées. Si la découverte de nouvelles marques nous titillait carrément, nous avons établi, avec Wafa et Anne-Cécile, un parcours stratégique mixant nouveautés et valeurs sûres.

Coups de coeur

J'avoue avoir voulu copier le look d'Anne-Cécile made by American Vintage pour la photo mais ai rapidement du me résigner : elle le portait mieux que moi... Ce qui ne m'a pas empêché de lorgner sérieusement sur son gros gilet.

American Vintage
American Vintage shop

J'ai aussi craqué sur la sélection des uns et des autres : la veste rock de Caroowild, les shoes bordeaux qui vont bien d'Anne-Sophie, la robe mi-ange mi-demon de Wafa... Envié les trouvailles de Yen, Alice et Jack Typhus. Mais moi aussi j'ai eu un coup de foudre. Après une amourette sans lendemain avec le ciré jaune de Petit Bateau (78 euros), j'ai eu un coup de coeur monumental chez Les Petites : le sweat rock-cool à moins de 50 euros porté sur une robe aussi à l'aise en mode été-décontracté qu'en automnal-ceinturée-habillée.

Tenue Les Petites Roppenheim

Bilan de la journée ?

blogueurs roppenheim
Une belle brochette de blogueurs !

Super rencontre entre blogueurs et avec les organisateurs, belles découvertes dans les boutiques, et des tenues complètes avec accessoires composées par chacun -à des budgets plutôt sympa pour des grandes marques. Découvrez les tenues des blogueurs sur la page facebook du centre dans les prochains jours et sur les sites de mes copains / copines de blog.

Et vous, vous auriez choisi laquelle ? Le mieux est encore d'essayer !

Rdv sur la page facebook du centre ou leur site : roppenheim.thestyleoutlets.fr

05août 2013

Ma manu-kure bazaar

Il y a encore 2 ans, j'étais une timide du vernis à ongles. Aujourd'hui je me sens nue quand je n'en ai pas... Et ce n'est pas les 15 nuances de vernis corail qui trônent sur ma commode qui vous diront le contraire.
C'est donc tout fièrement que j'ai racheté 2 nouveaux vernis corail cette semaine. Encore ? Mais c'est qu'ils n'ont rien à voir !

Il y a de l'événement dendans

kure bazaar

Un pop-up store tout fraîchement installé au sein de l'espace beauté des Galeries Lafayettes. Un nail bar qui vous susurre à l'oreille qu'il saura vous rendre heureuse.

Et il n'y a pas de solvants dedans

kure2.jpg

Surtout, la grande innovation de ces vernis aux couleurs super tendances, c'est qu'il n'y a pas de solvants ni d'alcool dedans mais des dérivés de la pomme de terre : idéal pour femmes enceintes et pour les idéalistes comme moi. Aux sceptiques qui penseraient que le vernis tiendrait moins longtemps : soyez rassurées. Il a tenu 6 jours et la confection d'une dizaine de cartons de déménagement avant de montrer des signes de fatigue.

Ecolo et trendy, le vernis est aussi frenchy -made in Paris.
Rdv aux Galeries Lafayettes Strasbourg jusqu'à fn septembre pour en voir de toutes les couleurs ;-)

Vernis à 16 euros. Pose de vernis à 12 euros. Manucure écolo à 28 euros. Plus d'infos sur www.kurebazaar.com

01juil. 2013

Soldes et damnation... et concours !

Chaque année, c'est pareil. Les soldes ça commence déjà avant les soldes. Je m'étourdis de ventes privées et une fois les soldes arrivées, je suis vidée. Et mon porte monnaie aussi.

Eclaircies soldesques

C'est là que le site Citadium vient me narguer. C'est là aussi que je me dit qu'il me faudrait bien faut absolument :


Sessun_agostina
une "petite" robe de plus pour les "petits" brunchs du week-end (Sessun, soldée à 40%, soit 57 euros)

bowie.jpeg

simple et efficace, le t-shirt Bowie, soldé à -50%, soit 19,50 euros

Sessun_chemise

et la chemise en soie qui va parfaitement bien pour aller bosser (Sessun encore et toujours, soldée à -50%, soit 77,50 euros).

Et là c'est l'avalanche de bonnes nouvelles : Citadium solde carrément bien dès le départ et ce parmi une sélection plutôt trendy et la livraison est gratuite.

En plus ils ont pensé aux filles (et garçons) en manque de shopping et font gagner des bons d'achat à 5 d'entre vous. Dîtes-moi quel est l'article que vous préférez sur leur site.
L'une (ou l'un) d'entre vous gagnera un bon d'achat de 100 euros et les 4 autres gagnants auront de quoi se faire plaisir aussi avec un bon d'achat de 50 euros.

Allez, on se donne jusqu'à lundi 8 juillet à minuit et on fait le point la semaine prochaine sur les gagnants ?

A vos clics, à vos soldes. Alors sur quoi craquez-vous ?

24juin 2013

Parce qu'on le vaut bien !

Oui parce qu'on le vaut bien et aussi parce que quand L'Oréal nous invite en nous promettant de nous chouchouter gratuitement pour un afterwork beauté avec coiffeurs et manucures professionnels, c'est difficile impossible de refuser !

afterwork_loreal.jpg

Alors, ni une ni deux, on s'inscrit pour l'afterwork du 27 juin (19h - 22h) sur le site dédié "L'Oréal Afterwork". Avec une centaine de places prévues pour Strasbourg, ça laisse quand même pas mal de chances de se faire faire un beau chignon ou un brushing au top !

Et voilà ce que j'ai retenu de la soirée et j'assume :-)

essie.jpeg

16juin 2013

Les Webavardes : embarquement immédiat

The place to be mercredi prochain c'est l'afterwork girly et connecté des Webavardes.Les webavardes

Où : dans le jardin du Sofitel à Strasbourg.

Quand : mercredi 19 juin à partir de 19h 

Avec qui ? Avec Manon, une marraine geek et voyageuse, avec des partenaires voyages super généreux en gros lots et en goodies comme Skyscanner, Kusmi Tea, l'Aéroport de Strasbourg, Galeries Lafayettes Voyages, Celtic, Oetker, Bemac, Rivétoile, Canopée Beauté, The Body Shop...


Un beau moment à partager pour célébrer l'arrivée de l'été et des vacances et pourquoi pas gagner vos prochaines vacances ! 
A mercredi ;-) 

www.facebook.com/leswebavardes

www.leswebavardes.fr

26mai 2013

Lisbonne, la belle

Dans la continuité de mes vacances cap-verdiennes baignées entre langue créole et portugaise, j'enchaînais avec un week-end prolongé de mai avec la belle Lisbonne qui, entre rétro et tendances, mixe parfaitement bien les genres pour se faire adopter.

Alfama

Oui, avec ma complice de week-end, on a fait toutes les files d'attentes des adresses old-school incontournables :

conserverie

la conserverie de sardines où une vieille dame emballe soigneusement chacune de vos boîtes, la pâtisserie de Belem pour ses pasteis -à se damner c'est vrai, la ville de Sintra pour ses queijadas (gâteaux au fromage) qui n'ont l'air de rien mais qui rivalisent dangereusement avec les pasteis.

On s'est retenues (un peu) de ne pas dévaliser les petites boutiques avec des produits de beauté aux packagings désuets.
Oui, on a mangé de la morue tous les jours en en redemandant. En brandade ou en grillades : c'est délicieux !
Petite déception cependant : les oeufs de sardine "caviar portugais" n'ont pas tenu leur promesse ou n'ont pas trouvé leur public avec nous...

tram

Oui, on a joué le jeu du tram avec plaisir. On a grimpé des pentes de malade pour les redescendre dans la foulée en se trompant de chemin. Et on a testé des bars à l'avant-garde, découvert des boutiques tendance et logé dans le Bairro Alto, le quartier des restaurant et des bars qui bougent, dans un appartement loué via Air BnB à 50 euros la nuit.

lisboa

A ne pas rater : le quartier de l'Alfama avec ses ruelles typiques, ses maisons blanches et ses guirlandes dans la rue. Bélem pour le patrimoins culturel et les pastéis, Sintra pour le château de Pena -grandiose- et ses queijadas. Lisbonne dans son tout, une destination idéale pour un week-end prolongé petit budget-grands souvenirs.

19mai 2013

Hasta la vista Boa Vista

Un mois que je suis rentée du Cap-Vert. Et un mois pour me décider à écrire ce billet. Pourquoi ? Peut-être parce que le périple avait moyennement bien démarré. Parce qu'au lieu de pouvoir découvrir plusieurs îles du Cap-Vert grâce à des vols intérieurs, nous avons été "bloquées" sur Boa Vista pendant 2 semaines. Seul 1 des 3 avions de l'île assurait les trajets en question. Au premier abord, en filles gâtées, on a été un déçues. Et au final, cela nous a permis de découvrir toute l'ile en 2 semaines plutôt qu'en 2 jours, et ainsi de nous attacher à ses couleurs, ses plages magnifiques, ses habitants à la cool, sa musique enveloppante, ses plats de poissons grillés et ses petits secrets.

playa

Des couleurs

La mer turquoise avec ses plages de sables blancs, les étendues de roches et de reliefs volcaniques, les maisons rouges, jaunes, bleues ou vertes, le désert si blanc et le ciel si bleu. Voilà les couleurs de ce tableau au carrefour des cultures africaines et portugaises.

Boa Vista

On y parle le créole et le portugais et les cultures y sont bien brassées, on y mange du poisson grillé, on y boit du grog et on vit en chantant. Le sourire est de rigueur et la discussion est aisée.
Les 6 villages vivent au ralenti et dès qu'on en sort, on se sent seul au monde sur la rocaille qui sert de route vers un nulle part -que l'on rejoint forcément en 4x4.

4X4 boa vista

Des rencontres

rencontres

En deux semaines :
. nous nous sommes attachés aux habitants et à nos hôtes de la Casa Velha, notre maison d'hôtes, havre de paix et de convivialité.
. Avons vu une baleine des mers et des tortues de mer, mangé des tonnes de thon grillé, et de la cachupa : plat local à base de féculents et de choléstérol :-)
. Avons croisés quelques européens venus pour le kite surf principalement ; voire la planche à voile (moins frime) -si le vent vous rebute, évitez la destination.
. Avons raconté nos vies aux différents guides improvisés croisés sur notre route, aux quelques expatriés entrepreneurs -surtout italiens et allemands- qui ont flairé la destination qui va finir par exploser, quoiqu'encore relativement préservée. Dans les années à venir, de gros complexes hôteliers sortiront de terre et l'île aura déjà changé de visage.

Combien de fois avons-nous été invitées avec mes 2 complices de voyage à reprendre en coeur les refrains portugais des classiques de Cesaria Evora ? On a arrêté de compter. La musique omni-présente rassemble les gens et réchauffe les coeurs. Et quand on la savoure avec des beignets bananes, le paradis ne semble plus très loin. Demandez à la Creaminelle dont j'attends toujours des beignets ;-)

Escapade sur l'île de Santiago

rua banana

Nous avons finalement trouvé un moyen de nous échapper 2/3 jours sur l'île de Santiago avec un mini-avion de 13 places. Si Cidade Velha et sa rue des bananes nous a littéralement séduites, Praïa la capitale du Cap-Vert avec son agitation continue, nous a donné envie de retrouver la sérénité de Boa Vista.

Vous partez pour le Cap Vert ? Evitez l'île de Sal qui ne compte que de gros complexe pas grand chose à voir...
Vous optez pour Boa Vista ? Un conseil, évitez le Riu, cet énorme complexe hôtelier dont on ne sort pas. Préférez les chambres d'hôtes pour le contact avec les locaux, louez des vélos à 10 euros la journée pour découvrir l'île, optez pour un ou plusieurs trecks avec les passionnés de Baobab Tour, tentez le catamaran quand la mer est à peu près calme pour voir les baleines, goûtez le punch à base de grog, de citron et de miel, marchez dans le désert, embarquez vos masque, palmes et tuba pour nager avec les tortues de mer... et laissez vous vivre sur l'île "no stress" avant de lui dire, avec un pincement au coeur, hasta la vista Boa Vista !

no stress

18mar. 2013

Spa ou villa ? Les deux !

Goûter au rêve le temps d'une journée ou d'un week-end, ça donne de quoi flotter sur un petit nuage de bonheur pendant plusieurs jours.
Récit de l'expérience du 1er SPA urbain tout nouvellement ouvert à la Villa Novarina**** Strasbourg -hôtel dont on se transmet l'adresse par bouche à oreille.

Un lieu d'exception
A deux pas de l'Orangerie, l'hôtel Novarina pose déjà le cadre de moments d'exceptions. Mobilier d'époque Le Corbusier et Knoll, une déco à vous faire pâlir d'envie, la piscine qui va bien. Une famille accueillante et des prestations haut de gamme. A ce moment là de la visite, je me demande déjà s'ils seraient d'accord pour m'adopter !

VNova_suite__011_.jpg

Quelle est la clientèle du lieu ? Des couples de la région qui souhaitent se faire plaisir, passer un week-end dans Strasbourg tout en profitant de la sérénité ambiante. Des étrangers aussi, qui ont été séduits par l'assiette gourmande et le saumon fumé, à se damner.

Valmont, parce qu'on le vaut bien
Arrivée au Spa, le temps s'arrête. Une caverne d'Ali Baba version classe. Des soins miracles, un conseil sur mesure. C'est sur la table chauffante que je me laisse frictionner en douceur pour un gommage qui ressemble à un massage avant d'attaquer un massage plus énergique, pour la fermeté de la demoiselle -autant se parler franchement ;-)

Même si Dominique avec ses 43 ans a l'air plus jeune que moi, je ne lui en tiens pas rigueur. Elle partage ses astuces beauté et dévoile sa marque fétiche,... Forcément, Valmont : une marque Suisse (comme La Prairie) reconnue pour ses propriétés anti-âges, à tous les âges -vous me suivez ? Jusqu'à présent elle était réservée aux clients du Meurice à Paris ou aux chanceux en vacances à Courchevel. Mais à Strasbourg aussi, on le vaut bien !

jac.jpg

Après toutes ces émotions, je zappe l'étape sauna et hammam pour barboter directement dans le jaccuzi en sirotant la boisson qui va bien : thé froid vanille de Mariage Frères avec des rondelles d'oranges et de citrons : une tuerie à copier sans se priver.

Le bon plan ?
Un produit à choisir dans la gamme Valmont ? Le renewing pack, un vrai coup d'éclat pour le visage.
Louer le spa un après-midi entre copines pour un enterrement de vie de jeune fille ou pour un débriefing papouilles entre sauna, hammam, jaccuzi et terrasse privative.

Une belle adresse à tester tant pour son hôtellerie que pour le spa, le premier à Strasbourg avec jaccuzi extérieur, ou pour sa carte prochainement étoffée. C'est qu'on peut très vite s'y habituer !

Merci à la famille Claus de la Villa Novarina pour son accueil et à Dominique, responsable du SPA pour sa gentillesse et sa dextérité.

Hôtel Villa Novarina**** , 11 rue Westercamp, 67000 Strasbourg, www.villanovarina.com

- page 1 de 19